Orpa et Ruth ou lorsque la volonté et la détermination font route !

Si nous poursuivons notre édification de Ruth 1 : 1-22 ; avec un titre assez attrayant « Orpa et Ruth où lorsque la volonté et la détermination font route ! »

Après la mort d’Elimelek et de ses fils, Naomi décide de retourner chez elle, à Bethlehem car elle apprit que l’Eternel avait visité son peuple et qu’Il lui avait donné du pain. Ses belles-filles Orpa et Ruth veulent retourner avec elle, malgré son insistance afin qu’elles restent sur leur terre à Moab. Orpa finit par céder mais Ruth persiste jusqu’à obtenir gain de cause et retourne donc à Bethlehem avec sa belle-mère.

Dans cet épisode, l’attitude d’Orpa et de Ruth met en lumière deux dimensions de notre personnalité, une forme de dualité qui a été créé par Dieu. C’est le libre arbitre que Dieu donne à tout homme selon qu’il est écrit en  Philippiens 2:13 «car c’est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir.»

Dieu créé en nous le vouloir et le faire (Il y a un chemin à parcourir entre le vouloir et le faire) selon Son plan ou selon Son dessein.

Dans notre texte, Orpa incarne le vouloir ou encore la volonté et Ruth la détermination ou encore le faire. En effet c’est une chose de vouloir (désirer) et s’en est une autre de faire (passer à l’acte)

Pour parvenir au faire, il y d’abord la volonté. Mais je peux avoir la volonté sans jamais faire.

La volonté et la détermination cheminent généralement ensemble. Face à un objectif fixé,  je ne sais pas identifier à première vue si c’est juste une volonté ou une détermination. Seuls les actes que je poserais détermineront ou j’en suis.

Ruth 1 :7 « Naomi sortit du lieu qu’elle habitait, accompagnée de ses deux belles-filles, et elle se mit en route pour retourner dans le pays de Juda. »

  • Première analyse : Dans ce passage, nous pouvons constater que Orpa et Ruth suivent Naomi. A ce stade la volonté chemine avec la détermination et tout se passe bien, il n’y a aucun obstacle.

Ruth 1 : 8-10 « Naomi dit alors à ses deux belles-filles : Allez, retournez chacune à la maison de sa mère ! Que l’Eternel use de bonté envers vous, comme vous l’avez fait envers ceux qui sont morts et envers moi! Que l’Eternel vous fasse trouver à chacune du repos dans la maison d’un mari ! Et elle les baisa. Elles élevèrent la voix, et pleurèrent et elles lui dirent : Non, nous irons avec toi vers ton peuple.»

  • Seconde analyse :  Malgré ce premier obstacle et cette objection de Naomi, Orpa et Ruth sont déterminées. La volonté et la détermination cheminent toujours ensemble

Ruth 1 : 11-13 « Naomi, dit : Retournez, mes filles ! Pourquoi viendriez-vous avec moi ? Ai-je encore dans mon sein des fils qui puissent devenir vos maris ? Retournez, mes filles, allez ! Je suis trop vieille pour me remarier. Et quand je dirais : J’ai de l’espérance ; quand cette nuit même je serais avec un mari, et que j’enfanterais des fils, attendriez-vous pour cela qu’ils eussent grandi, refuseriez-vous pour cela de vous marier ? Non, mes filles ! car à cause de vous je suis dans une grande affliction de ce que la main de l’Eternel s’est étendue contre moi. »

Troisième analyse :

  • Nous rentrons dans la dimension de ce qui est inconcevable humainement parlant ; c’est-à-dire l’impossibilité pour Naomi de se marier à nouveau et d’avoir des enfants qu’elle donnerait à Orpa et à Ruth. C’est ici une forme de grand test.

En effet, dans notre marche avec Dieu nous pouvons être confrontées à de grands tests ! Où tout nous montre qu’il nous est impossible d’atteindre notre but.

  • Nous devons nous poser la question de savoir : Quel est mon véritable objectif ou encore quelle est ma motivation ? D’où la question de Noémie « Pourquoi viendriez-vous avec moi ? ». Cette question est cruciale ; car sa réponse est un indicateur qui me permet de savoir si je suis dans la volonté (le vouloir), ou dans la détermination ? C’est à ce stade que nous devons véritablement sonder notre cœur et être vrai avec nous-même ; car la suite en dépendra. Si nos motivations ne sont pas pures et que notre cœur n’est pas intègre avec Dieu, il est préférable de s’arrêter comme l’a fait Orpa.

Ruth 1 :14 « Et elles élevèrent la voix, et pleurèrent encore. Orpa baisa sa belle-mère, mais Ruth s’attacha à elle. »

Quatrième analyse :

  • Le chemin s’arrête ici pour Orpa et continue pour Ruth. Une fois cet examen passé, généralement soit on s’arrête, soit on continue mais dans une véritable assurance et dans ce cas, peut nous importe la finalité et ce qui pourra nous arriver.

Les épreuves dans nos vies sont des lieux de lutte entre Orpa et Ruth en nous. Mais être déterminée c’est s’attacher à Christ comme Ruth s’est attachée à Naomi et est devenue une matriarche de Christ.

Voici quelques points généraux à noter concernant la volonté et la détermination :

  • La volonté aime retourner à ses anciennes habitudes, ce qu’elle connait, son confort.
  • La volonté a besoin de signes qui attestent que son choix est bon ou qu’elle est sur la bonne voie.
  • La volonté a besoin d’être rassurée.
  • La détermination n’a pas peur de l’inconnu.
  • La détermination utilise les obstacles comme un levier ou comme une opportunité.
  • La détermination comprend que tout chemin n’est pas tracé d’avance.
  • C’est ma détermination qui pousse Dieu à l’action.

Être déterminé en restant dans la volonté de Dieu nous amènera toujours à Christ !

Catégories : Femmes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *